galeries 
2016 Fragments, variations

Résidence Art Lab City avec Intersites ATP suite à l'installation Rhizome (2015).
 
Les œuvres de la série Fragments, variations sont issues de la division par recadrages, puis recompositions, des dessins de l’installation Rhizome présentée en 2015 au Lavoir d’Aubais.
 
Celle-ci comportait huit graphismes imprimés sur tissu, disposés au-dessus de l’eau et dont les lignes se répondaient.
Chacun de ces dessins a été divisé dans le sens de la hauteur en quatre parties égales, quatre fragments, soit au total un ensemble de trente-deux éléments.
Puis dans un entrelacement de variations, ceux-ci ont été associés, superposés, juxtaposés, leur chromatisme a été inversé ou modifié. Un choix a été fait parmi une infinité de possibles.
Est-ce une simplification – un dénuement - ou une prolifération ?
 
Entre intention et non-intention, par une recherche en partie organisée et en partie livrée aux configurations mouvantes de l’aléa, l’association de ces fragments a créé un nouvel ensemble, fait d’articulations, de dialogues, chevauchements, affinités, confluences.
 
La dimension combinatoire intervient aussi bien dans la formation des fragments eux-mêmes que dans leur présentation : celle qui est proposée ici est une des multiples formes, provisoires, que peuvent prendre les associations des différents fragments entre eux, liés par une composante rythmique.
Tressage de ruptures et continuités, l’œuvre est trace de ces fluctuations.
 
Source illimitée de compositions, refus de l’arrêt que constitue toute saisie formelle, le jeu demeure de la rencontre entre le fini et l’inachèvement.
______________

Voir le texte Paradoxe du fragment


________________